FR EN
  Accueil


                              La taille versus la couleur


Le diamantaire doit choisir la taille la plus appropriée en fonction de la forme du brut. Pour ce faire, il doit non seulement tenir compte d’éléments tels que la beauté, le rendement appelé dans le commerce "Yield", il se situe en général entre 40 et 60%, ce qui veut dire qu’on perd environ 50% de la matière brute une fois le diamant taillé on parlera de la rentabilité en poids entre la pierre brute et la pierre taillée. Pour les tailles fantaisies la perte de matière brute est moindre ; on peut récupérer jusqu'à 80% pour la taille émeraude par exemple. Ce sont la des choix parfois difficiles, car en effet un diamant avec un grade excellent ou très bien taillé vaudra plus cher qu’un diamant dont le poids serait plus gros mais dont la qualité de te taille serait moindre.

Toutes ces règles sont applicables pour les diamants incolores ou presque cependant des différences sont à prendre en considération en ce qui concerne les diamants de couleur. On retrouve sur les marchés une majorité de diamants de couleur ayant une taille fantaisie, pour une simple raison de beauté de la couleur. Les tailles fantaisies ayant des facettes disposant de proportions plus grandes que la taille rond brillant, vont permettre à la lumière d’interagir et de n’absorber qu’une partie de la couleur, créant ainsi une couleur proportionné belle, et uniforme. Dans une taille fantaisie, la beauté tient plus à sa forme qu’a sa brillance. La forme triangulaire comme d’autres formes sont brevetées et comportent un nombre précis de facettes.

         
Remerciements : Mlle Eloïse Gaillou






Le saviez- vous ?
La taille du diamant a été inventée à Bruges en Belgique, il y a plus de 500 ans, par l'orfèvre brugeois Lodewijk van Berquem.


 
 S'inscrire
Créer un compte
Mot de passe oublié?
 
 

NOS JOAILLIERS MEMBRES

 
Suivez nous sur
Conditions de vente    ::   Paiement & livraison    ::   Contact    ::   Copyright © Couleur Diamants    ::   Qui sommes-nous ?